VIDEO. Au Canada, ils se lèvent contre la construction d'un gazoduc sur leur territoire

Aujourd'hui, les Wet'suwet'en sont rejoints par de nombreux militants.

BRUT
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Des trains bloqués par les premières nations... Depuis début février, le trafic ferroviaire est très perturbé au Canada. La raison : des protestations contre le projet de gazoduc de la compagnie Coastal GasLink qui doit traverser le territoire du peuple Wet'suwet'en. Ce pipeline de 670 kilomètres dont le coût global est estimé à 6,6 milliards de dollars canadiens, doit permettre d'ici 2025 d'exporter 700 000 litres de gaz liquéfié par jour. En plus des problèmes environnementaux, les manifestants Wet'suwet'en dénoncent une ingérence sur leurs terres qu'ils qualifient de colonisation. De nombreux militants issus d'autres communautés les ont rejoint pour dénoncer une politique globalement hostiles aux droits des peuples premiers. 

En échange de promesses d'emplois et de reversement d'une partie des bénéfices, le projet a reçu l'approbation des chefs élus des communautés autochtones mais les chefs héréditaires s'y opposent. Après 10 jour de mobilisations, plus de 400 trains ont été annulés, affectant environ 83 000 usagers. 

En visite officielle au Sénégal, le Premier ministre Justin Trudeau a invité toutes les parties à reprendre le dialogue afin de trouver rapidement une solution.

VIDEO. Au Canada, ils se lèvent contre la construction d\'un gazoduc sur leur territoire
VIDEO. Au Canada, ils se lèvent contre la construction d'un gazoduc sur leur territoire (BRUT)