Cet article date de plus de trois ans.

Toronto : une attaque à la voiture-bélier fait au moins dix morts

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Toronto : une attaque à la voiture-bélier fait au moins dix morts
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

À Toronto, au Canada, à l'heure du déjeuner, un conducteur a foncé à bord de son véhicule dans la foule sur près d'un kilomètre. Bilan : dix morts et une quinzaine de blessés. L'homme a été arrêté.

Un mémorial improvisé sur les lieux du drame. Toronto (Canada), lundi 23 avril au soir, avait besoin de se recueillir. Il est près de 14 heures dans le nord de Toronto, au croisement des artères les plus commerçantes de la ville. Cet homme qui vient de semer la mort est filmé par un passant. Un objet en main, il tient en joue le policier qui tente de l'arrêter. Il menace : "Arrête ou je tire !" Le face-à-face ne dure pas ; l'homme finit par reculer, il jette l'objet à terre et le policier maîtrise le forcené.

L'hypothèse terroriste écartée par la police

Au volant de cette camionnette, il vient de parcourir près d'un kilomètre sur les trottoirs de Yonge Street, où déambulent alors de nombreux piétons. En 25 minutes, la camionnette provoque un carnage parmi les passants. Quand les secours arrivent, des corps jonchent les trottoirs sur des centaines de mètres. Certains sont alors recouverts d'un drap ; ils sont morts sur le choc. D'autres sont évacués en urgence. Le bilan est lourd : dix morts et 15 blessés. Un acte parfaitement délibéré, selon la police. Cette attaque à la voiture-bélier rappelle des précédents dramatiques à New York (États-Unis), Barcelone (Espagne), Londres (Royaume-Uni) et Nice (Alpes-Maritimes). Mais pour l'heure, la police canadienne écarte l'hypothèse terroriste. Le chauffeur du véhicule est actuellement entre les mains des enquêteurs.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Canada

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.