Hubert Lenoir, la musique pop pour documenter le réel

Avec "Pictura de Ipse : Musique Directe", le Québécois Hubert Lenoir revient en France après avoir imposé son personnage original et sans concessions de l'autre côté de l'Atlantique. Pour son deuxième album, il a choisi d'ancrer sa musique dans une démarche presque documentaire, sans en abandonner le côté pop.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Hubert Lenoir vient de sortir son deuxième album. (STUDIO DANIEL DUGAS)

Au départ, il y a le cinéma direct, un courant né au Québec dans les années 1950, "cinéma-vérité" dira-t-on en France un peu plus tard. L'inspiration est documentaire, au plus proche du réel. Alors, quand Hubert Lenoir a remonté les milliers de notes vocales enregistrées sur son téléphone, il s'est dit qu'il y avait quelque chose à en faire.

Le jeune Québécois, propulsé star avec un premier album ambitieux et gonflé, promu à grand renfort d'interventions médiatiques tapageuses et originales, est revenu avec une énergie nouvelle.

"J'ai beaucoup de difficultés à travailler quand je sens que ce que je fais n'est pas pertinent", balance-t-il d'emblée à notre micro. Il voulait, toujours selon ses explications, "encapsuler des sons, reconstruire un portrait de [lui]-même avec des preuves à l'appui".

"Faire de la musique pour faire de la musique, c'est pas tant mon truc que ça."

Hubert Lenoir, à franceinfo

Immédiateté pop

À même pas 30 ans, Hubert Lenoir s'est déjà bien installé dans le paysage pop de sa belle province natale, fer de lance d'une génération sans complexe, tout entière tournée vers la performance artistique. Ce deuxième album est exigeant, très réfléchi, mais il est aussi immédiatement marquant. Il cite naturellement "Prince, Kanye West ou Beyoncé" comme des artistes qui "font des albums radicaux mais toujours prêts à mettre des bannières pop".

"L'art devrait toujours être inconfortable, pour nous faire comprendre des choses sur nous-mêmes."

Hubert Lenoir, à franceinfo

La folie douce et jubilatoire d'Hubert Lenoir veut donc se nourrir des influences les plus nobles. Et le pire, c'est que c'est réussi.

Hubert Lenoir, Pictura de Ipse : Musique Directe (Simone Records). Album disponible.

Hubert Lenoir, la pop en direct | La chronique de Yann Bertrand
écouter

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Québec

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.