Le musicien et poète canadien Leonard Cohen s'est éteint à 82 ans

Une légende de la musique disparaît, Leonard Cohen est mort à l'âge de 82 ans, a annoncé son entourage. 

(FABRICE COFFRINI / AFP)

Le musicien et compositeur canadien Leonard Cohen est décédé à l'âge de 82 ans, a annoncé jeudi 10 novembre son entourage, sur la page Facebook de l'artiste. 

Selon la biographe de Leonard Cohen, Sylvie Simmons, il est mort lundi. 

Ce poète mélancolique, compositeur, et artiste légendaire est un symbole de la génération post-soixante-huitarde. On doit au chanteur à la voix grave et aux textes sombres, certains des hymnes les plus envoûtants de ces dernières décennies. Parmi les plus connus Hallelujah, repris plus de 120 fois. 

Une carrière de plus de 50 ans

Né à Montréal dans une famille juive, en 1934, Leonard Cohen se lance à l'âge de 30 ans dans la chanson, après des études littéraires et la publication dequelques reccueils, sans grand succès. C'est la musique qui va lui offrir une réussite inespérée.

Plusieurs générations ont fredonné, dansé ou appris à jouer de la guitare, sur ses titres les plus célèbres. Avec sa voix toujours murmurée, Leonard Cohen s'interrogeait  sur la nature de l'homme et de dieu. Suzanne ou So Long Marianne illustrent, en 1967, un premier recueil de chansons marquées par le mal-être et le dépit amoureux.

En 1969, il écrit un nouvel album, Songs from a Room, plus sombre. Il le propulse vers les sommets avec notamment Bird on the Wire, repris par de nombreux artistes comme Johnny Cash ou Joe Cocker. 

Nombre de textes de Leonard Cohen mêlent l'imagerie religieuse, le thème de la rédemption, et le désir sexuel. Ils ont recueillis aussi bien un succès critique que populaire. Les œuvres du chanteur et compositeur ont souvent été comparées à celles de Bob Dylan. 

Apres le succès de l'album I am your Man, sorti à la fin des années 80, Leonard Cohen avait ensuite disparu de la scène dans les années 90. Converti au bouddhisme, la Canadien vit même un temps retiré dans un monastère en Californie. Il revient à la chanson moins d'une décennie plus tard. Un retour prolifique et inspiré.

Un artiste hanté par la mort 

Sa dernière tournée, de 2008 à 2013, l'emmène dans le monde entier et c'est un triomphe. Mais l'artiste est fatigué, et toujours hanté par la mort. Un thème plus que jamais décliné sur son 14e et dernier album, You Want it Darker, sorti le 21 octobre 2016. Un disque très sombre, en forme de testament. Il avait confié au magazine The New Yorker : "Je suis prêt a mourir, j'espère juste que ce ne sera pas trop inconfortable." 

Leonard Cohen avait fêté, le 21 septembre 2016, ses 82 ans. Après le décès de sa muse, Marianne Ihlen, en juillet dernier, il avait écrit : "Je pense que je te suivrai bientôt. Sache que je suis si proche derrière toi que si tu tends la main, je crois que tu peux toucher la mienne." Son amoureuse était devenue célèbre dans sa chanson So Long Marianne.

Hommage au chanteur et poète 

Dès l'annonce du décès de Leonard Cohen, plusieurs dizaines de fans se sont rassemblés spontanément pour lui rendre hommage devant sa maison de Montréal. Le maire, Denis Coderre, a annoncé que les drapeaux seraient mis en berne en sa mémoire. 

Le chanteur et poète disparu a reçu une pluie d'hommages, notamment sur le réseau social Twitter. Sa mémoire saluée par le Premier ministre canadien, Justin Trudeau : "Leonard, les sentiments et les sons qui émanaient de ta poésie et de ta musique n'étaient comme ceux de nul autre artiste. Tu nous manqueras" a -t-il écrit . 

La ministre de la culture française, Audrey Azoulay, a aussi rendu hommage à Leonard Cohen.