Cet article date de plus de trois ans.

Brésil : Lula ne s’est pas rendu à la police

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Brésil : Lula ne s’est pas rendu à la police
Article rédigé par
France Télévisions

L’ex-président Lula ne s’est pas rendu à la police ce vendredi alors qu’il était visé par un mandat de dépôt. Dans le pays, ses soutiens s’organisent.

Lula avait jusqu’à 22h ce vendredi pour se rendre, il devait donc dormir en prison. Lula qui a écopé d’une peine de 12 ans de prison pour corruption a décidé finalement de ne pas se rendre. Ses opposants demandent une incarcération immédiate. Devant le commissariat, ses adversaires, des bourgeois, de droite, et blancs, veulent le voir en prison et dénoncent sa corruption.
Mais devant son l’immeuble où il est retranché, une marée humaine s’est aussi organisée pour le défendre. Des ouvriers, très à gauche, qui croient en son innocence. "Nous avons décidé de le défendre", clament-t-il.

Toujours favori

Dans la nuit de mercredi à jeudi, la Cour Suprême avait rejeté sa demande d’habeas corpus qui lui aurait permis de rester en liberté. Âgé de 72 ans, Lula est tout de même en tête dans les intentions de vote, et il pourrait faire campagne même s’il était derrière les barreaux. S’il devrait être inéligible, sa condamnation ne serait effective qu’en septembre, et il pourrait user de recours jusque-là.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.