Brésil : Lula fait de la résistance

L'ancien président du Brésil Lula, 77 ans, ne s'est pas rendu à la police hier soir pour purger une peine de prison de 12 ans pour corruption. Soutenu par ses partisans, il continue de dénoncer un complot.

FRANCE 3

L'ultimatum du juge vient d'expirer, mais l'ancien président brésilien n'est pas prêt à se rendre. il salue la foule de ses partisans, retranché dans le siège du syndicat des métallurgistes, qu'il a dirigé dans les années 70 pendant la dictature militaire. Des membres du parti des travailleurs font rempart contre l'arrestation de leur leader : ils dénoncent un complot de la droite.

En tête des intentions de vote

À 400 kilomètres de là, un autre rassemblement devant le poste de police de Curitiba cette fois. C'est ici que l'ancien président a été condamné à 12 ans de prison. Ces manifestants de droite réclament son arrestation immédiate : "Je resterai jusqu'à ce que ce clochard corrompu de Lula aille en prison", affirme une manifestante. Les avocats de l'ancien président négocient toujours avec la police et la justice, en vain. Malgré sa condamnation pour corruption, Luiz Inacio Lula da Silva reste en tête des intentions de vote pour la présidentielle d'octobre prochain.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'ancien président brésilien Lula, le 2 avril 2018 à Rio de Janeiro.
L'ancien président brésilien Lula, le 2 avril 2018 à Rio de Janeiro. (MAXPPP)