Brésil : l'extrême droite et Jair Bolsonaro à la tête du pays

Le candidat d'extrême droite Jair Bolsonaro a été élu dimanche 28 octobre à la tête du Brésil avec plus de 55% des voix.

Voir la vidéo
FRANCE 3

C'est un rêve qui se réalise pour les partisans de Jair Bolsonaro. Leur héros d'extrême droite va diriger le pays les quatre prochaines années. Avec près de 56% des voix, il a vaincu le candidat du Parti des Travailleurs, parti au pouvoir depuis plus de dix ans, et rongé par des scandales de corruption. "Les Brésiliens se sont réveillés, ils veulent le changement, fini le Parti des Travailleurs", se réjouit une électrice au micro de France 3.

Les partisans de Haddad sous le choc

Pour des millions de Brésiliens, cet ancien militaire est leur sauveur. Ils espèrent qu'il va les sortir de la corruption et de la violence endémique. Fervent catholique, il a reçu le soutien crucial des puissantes églises évangéliques. À l'inverse, cette victoire est un désastre pour les partisans du Parti des Travailleurs et de Fernando Haddad qui n'a obtenu qu'un peu plus de 44% des voix. Le candidat malheureux a appelé à continuer la lutte.

Le JT
Les autres sujets du JT
Jair Bolsonaro, candidat de l\'extrême droite à la présidentielle d\'octobre au Brésil, le 5 septembre 2018 à Ceilândia. 
Jair Bolsonaro, candidat de l'extrême droite à la présidentielle d'octobre au Brésil, le 5 septembre 2018 à Ceilândia.  (DANIEL TEIXEIRA / ESTADAO CONTEUDO)