Brésil : Jair Bolsonaro, un ancien militaire, fervent catholique, à la tête du pays

Trente ans après la fin de la dictature, le Brésil a élu dimanche 28 octobre un président d'extrême droite, Jair Bolsonaro.

Voir la vidéo
France 2

Jair Bolsonaro a été élu, dimanche 28 octobre, président du Brésil, avec plus de 55% des voix. À l'annonce de sa victoire, les yeux fermés, ce fervent catholique prie pour remercier Dieu de son élection. Pas d'apparition publique, mais un message pour ses partisans, diffusé sur les réseaux sociaux. "Nous allons changer ensemble le destin du Brésil", a-t-il lancé.

Les félicitations de Donald Trump

Un pays qui se réveille ce matin avec à sa tête un ancien militaire. Il a juré devant Dieu de défendre la démocratie, ses partisans y croient. "On avait vraiment besoin de changement dans ce pays. Maintenant, il va s'occuper de nos problèmes. C'est un homme à poigne, quelqu'un de caractère", confie une électrice au micro de France 2. Au Brésil, la fête a duré toute la nuit. Des dizaines de milliers de personnes ont célébré celui qui leur a promis la légalisation du port d'armes et surtout d'en finir avec la corruption qui gangrène le pays. Donald Trump n'a pas manqué de féliciter Jair Bolsonaro pour sa victoire, tout comme le ministre italien de l'Intérieur Matteo Salvini.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des brésiliens célèbrent la victoire de Jair Bolsonaro à l\'élection présidentielle, le 28 octobre 2018.
Des brésiliens célèbrent la victoire de Jair Bolsonaro à l'élection présidentielle, le 28 octobre 2018. (MAURO PIMENTEL / AFP)