Jair Bolsonaro pourra-t-il appliquer son programme ?

Le programme économique de Jair Bolsonaro est ultralibéral. Il veut notamment assouplir la loi sur le port d'arme au nom de la sécurité.

Voir la vidéo
France 2

Jair Bolsonaro, le nouvel homme fort du Brésil, propose un changement de cap radical, lui qui avoue ne rien connaître à l'économie. Il souhaite privatiser les plus grandes entreprises, baisser les dépenses publiques, réformer les retraites ou encore supprimer les aides sociales. Après les années Lula, ce virage ultralibéral est-il réalisable ? Son programme est flou et même dans son équipe les avis semblent partagés sur la privatisation des entreprises. Ce volet est impopulaire dans un pays attaché à ses services publics.  

Faut-il craindre pour la démocratie ?

Le capitaine de réserve Bolsonaro a capté le vote protestataire sur la question de l'insécurité, qui n'a jamais été aussi élevée. Mais le recours à l'armée est-il la solution ? Il préconise une sorte de carte blanche aux policiers et militaires pour abattre les criminels présumés et se dit même favorable au port d'arme pour les civils. "Ce qu'il propose c'est la loi du plus fort, c'est-à-dire d'armer la société pour que la société elle-même règle ses comptes, sans qu'il n'y ait de police ni de justice", analyse Gaspard Estrada, directeur de l'Observatoire d'Amérique latine. Cette loi du plus fort est pour certains experts une vraie menace pour la démocratie. Dans son équipe, Bolsonaro devrait compter cinq ou six anciens généraux, dont son vice-président Hamilton Mourao, partisan de la torture. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Jair Bolsonaro a été élu président du Brésil dimanche 28 octobre.
Jair Bolsonaro a été élu président du Brésil dimanche 28 octobre. (RICARDO MORAES / POOL)