Cet article date de plus de neuf ans.

Benoît XVI acclamé lors de la dernière messe publique avant le conclave

DE NOTRE ENVOYÉ SPÉCIAL À ROME | Le chemin vers le conclave a débuté mardi matin pour les 115 cardinaux électeurs qui vont élire le nouveau pape. Ils ont participé à la messe "Pro eligendo romano pontifice" (pour l'élection du pontife romain) en la Basilique Saint-Pierre. Quelque 8.000 fidèles ont assisté à l'évènement. Le conclave débutera officiellement à 16h45.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
  (Maxppp)

Dès
potron-minet, plusieurs centaines de personnes se sont retrouvées
place Saint-Pierre pour tenter d'assister à la dernière messe
publique des cardinaux avant le conclave. Des religieux mais aussi de
simples croyants venus accompagner les prélats en prière.

" C'est
un moment important
" , explique Augustin Armand, un étudiant
au collège urbain qui veut absolument participer à cet "événement
historique
" .

"Le prochain pape devra expliquer aux
jeunes que la foi n'est pas un concept vide mais une flamme qui vous
brûle de l'intérieur"

Le nom de Benoît XVI acclamé

Pendant
ce temps, les cardinaux investissent la Basilique Saint-Pierre. Une
longue et solennelle procession de pèlerines rouges. Dans son homélie,
le doyen des cardinaux, Angelo Sodano, (qui ne participera pas au
conclave étant âgé de plus de 80 ans) salue l'oeuvre de Benoît
XVI.

Lorsque
le nom du pape émérite est prononcé, c'est un tonnerre
d'applaudissements qui envahit la Basilique. De longs
applaudissements de la part des fidèles et des cardinaux. Par la
suite, le cardinal Sodano en appelle à l'unité de l'église. Il
dresse également – à demi-mot – la feuille de route du prochain
pape.

" L'attitude fondamentale de tout bon pasteur est de donner sa vie pour
ses brebis. Cela est particulièrement vrai pour le successeur de
Pierre
" , lance le cardinal Sodano qui demande aux fidèles :

"Mes
frères, prions pour que le Seigneur nous accorde un pape qui exerce
cette noble mission avec un cœur généreux."

Dehors, quelques fidèles qui n'ont pas pu ou voulu entrer dans la Basilique Saint-Pierre suivent la messe sur des écrans géants installés pour l'occasion. 

Le conclave débutera à 16h45

L'homélie du cardinal s'achève en même temps que l'orage de grêle
qui s'est abattu sur Rome. Les cardinaux vont désormais retourner à
la maison Sainte-Marthe. Le conclave débutera réellement à 16h45
avec l'entrée dans la Chapelle Sixtine et un premier vote en fin de
journée. Ils seront alors coupés du monde, avec l'interdiction de
communiquer vers l'extérieur. Le cardinal Mahony a d'ailleurs dit au
revoir sur Twitter en appelant à la prière. 

Sur la place, Mireille, une simple touriste, espérait, en venant en mars, profiter d'une relative quiétude. C'est raté. Mais elle est heureuse et elle ressent une ambiance " un peu particulière " . " De nombreux religieux de tous les continents se croisent, discutent " , raconte Mireille qui espère que cet échange permettra l'élection d'un pape du Sud.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.