Inde : 12 morts après le passage du cyclone Fani

Après avoir causé la mort de 12 personnes dans le nord-est de l'Inde, le cyclone Fani poursuit sa route vers Calcutta (Inde) et le Bangladesh.

FRANCE 3

Le cyclone a tout détruit sur son passage. Puri, l'une des villes les plus touristiques d'Inde, a été balayée par des pluies torrentielles violentes. Fani a causé la mort de 12 personnes selon un bilan provisoire rendu samedi 4 mai. Le réseau électrique de tout l'État est en partie détruit, les dégâts sont considérables. Les blessés ont été évacués dans une clinique pour recevoir les premiers soins, la plupart d'entre eux ont été surpris pendant la nuit aux abords du Gange.

Des vents à 220 km/h

Ce cyclone, qualifié de "monstre météorologique", touche la côte est de l'Inde depuis vendredi 3 mai. Les habitants racontent le chaos et l'angoisse via des vidéos publiées sur les réseaux sociaux. "Des vents aussi violents soufflant à 220 km/h, c'est la première fois que je vois ça", raconte un homme à des journalistes locaux. Fani continue sa route vers Calcutta (Inde) et le Bangladesh voisin.

Le JT
Les autres sujets du JT
La ville d\'Odisha (Inde) balayée par les vents du cyclone Fani, le 3 mai 2019.
La ville d'Odisha (Inde) balayée par les vents du cyclone Fani, le 3 mai 2019. (DIBYANGSHU SARKAR / AFP)