Atelier du monde, le Bangladesh compte ses morts

L'effondrement d'un immeuble abritant des usines textiles, il y a deux semaines à Dacca, est la plus grande catastrophe industrielle de l'histoire du Bangladesh. Le bilan a dépassé les 900 morts, jeudi 9 mai.

117
Cette photo, publiée le 8 mai par le site du magazine américain "Time", est devenue la photo emblématique de l'accident, survenu dans un immeuble de confection textile abritant notamment des sous-traitants de marques occidentales. Le bilan a depuis dépassé les 900 morts. TIME / FRANCETV INFO
Attention : cette image est susceptible de heurter votre sensibilité.

Cliquez ici pour l'afficher.

217
Les secours évacuent de premiers corps du Rana Plaza, le 24 avril 2013, à Savar, un quartier de Dacca, après l'effondrement de cet immeuble de neuf étages. MUNIR UZ ZAMAN / AFP
317
La veille de l'accident, des ouvriers avaient signalé des fissures sur le bâtiment. Leur employeur les avait malgré tout forcés à embaucher. MUNIR UZ ZAMAN / AFP
417
Les écroulements d'immeubles sont fréquents dans ce pays défavorisé d'Asie du Sud, où les normes de construction sont rarement respectées. MUNIR UZ ZAMAN / AFP
517
Deux jours après l'effondrement de l'immeuble, une femme montre le portrait de sa jumelle disparue. La plupart des victimes sont des femmes, parfois très jeunes. MUNIR UZ ZAMAN / AFP
617
Des secouristes se précipitent à l'écart du Rana Plaza, après que quelqu'un a averti (à tort) de l'effondrement d'un bâtiment voisin, le 26 avril. ANDREW BIRAJ / REUTERS
717
Un homme est évacué des décombres, vivant, soixante heures après l'effondrement de l'immeuble. AFP FDF
817
Des volontaires se reposent avant de reprendre les opérations de sauvetage, menées de jour comme de nuit. MUNIR UZ ZAMAN / AFP
917
Des policiers en civil tentent de disperser une manifestation d'ouvriers du textile, qui protestent après la mort de plus de leurs collègues, le 26 avril. AFP PHOTO / FAMILLE RODRIGUEZ
1017
Le 28 avril, des secouristes poursuivent leurs efforts à la recherche de survivants, dans un trou aménagé pour leurs opérations. REUTERS
1117
Le magnat de l'immobilier Sohel Rana, propriétaire du bâtiment effondré, est escorté par la police pour être présenté à la justice, le 30 avril, à Dacca. Il a été arrêté alors qu'il tentait de fuir vers l'Inde voisine. AFP
1217
Une fillette assiste aux obsèques d'ouvriers tués dans l'accident, le 1er mai, à Dacca. MUNIR UZ ZAMAN / AFP
1317
Plus de 3 000 employés travaillaient dans l'immeuble le jour du drame. AFP
1417
Des enfants se couvrent le nez, alors qu'ils se tiennent devant les fosses communes où sont enterrées les victimes non identifiées. ANDREW BIRAJ / REUTERS
1517
Une adolescente de 16 ans, amputée d'une main après 36 heures sous les décombres, est nourrie par sa mère dans un hôpital de Savar, le 4 mai. ANDREW BIRAJ / REUTERS
1617
La main d'un ouvrier dépasse des décombres, le 30 avril, près d'étiquettes de la marque canadienne Joe Fresh. L'immeuble abritait, entre autres, cinq ateliers de confection liés à des marques occidentales. SAJID HOSSAIN / REUTERS
1717
Une cliente de la marque de vêtements Primark sort d'une boutique à Londres, le 27 avril, devant des militants qui dénoncent le recours à une main-d'œuvre à bas coûts au Bangladesh. SUZANNE PLUNKETT / REUTERS