Attentats de Boston : les internautes eux aussi mènent l'enquête

En rendant publiques jeudi soir les photos des deux suspects des attentats de Boston - dont un a été tué depuis et l'autre est toujours en fuite - le FBI a tenté de calmer les ardeurs des apprentis enquêteurs du web. Depuis les attentats lundi, de nombreux internautes mènent l'enquête, publiant et annotant des photos, s'interrogeant sur tel ou tel sac à dos ou sur la taille de la cocotte-minute ayant servi à fabriquer la bombe.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

En publiant jeudi soir les photos des deux suspects des attentats de Boston et avant qu'ils ne soient finalement identifiés vendredi, le FBI a voulu couper court à la déferlante d'images propagées par les internautes depuis lundi en exhortant le public à se concentrer sur celles fournies par les autorités. Rick DesLauriers, responsable du FBI à Boston, a expliqué que les autres "détournent sans justification l'attention du public dans une mauvaise direction et créent un travail inutile pour les forces de l'ordre ".

Reddit, 4chan, Google : les outils des enquêteurs 2.0

Il faut dire que, depuis les attentats de Boston, certains internautes se sont transformés en apprentis justiciers pour démasquer les auteurs de l'attaque.  Sur Reddit notamment, un des systèmes de forums les plus populaires, un espace baptisé "findbostonbombers" ("trouver
les poseurs de bombes de Boston") a servi toute la semaine de lieu d'échange de photos. Sur le réseau social 4chan également, les internautes ont posté des photos, scrutant la foule et encerclant certaines éléments

Un document Google a même été créé, ouvert au public et permettant de rassemblé tous les éléments de l'"enquête" 2.0. Ce document renvoie pêle-mêle vers une vidéo censée donnée les dimensions de la cocotte-minute qui aurait servi à fabriquer les bombes ou vers des images comparant les sacs à dos des gens de la foule avec les débris des bombes. Un internaute indique également qu'il a repéré un des pseudo-composants de la bombe, en vente sur Ebay, et qu'il a donc contacté le vendeur pour savoir s'il en avait récemment vendu à Boston... Bref, les internautes font preuve d'une imagination débordante.

Le New York Post publie par erreur une photo de deux faux suspects

Mais avec tout cela, dans la semaine, on a vu surgir une floppée de pseudos "suspects" mis en cause par les enquêteurs amateurs. Tout a commencé avec "l'homme sur le toît", une photo d'un homme aperçu sur un toît tournant en boucle sur les réseaux sociaux. Puis il y a eu "le type en peignoir bleu", "le type qui part en courant", "le type
avec un sweatshirt marron", et globalement tous les gens portant un sac à dos noir (le site Gawker a rassemblé ces différents pseudos "suspects" ici).

Tout cela a même conduit un média à publier par erreur une photo de deux suspects qui n'en étaient en fait pas du tout. Jeudi, le New York Post a en effet publié cette photo qui avait auparavant été relayé sur Internet : 

L'information a été complètement démentie par la suite, le jeune adolescent de 17 ans sur la photo a réagi, s'inquiétant des conséquences que pourrait avoir cette publication. Reddit a également publié un avertissement et de nombreuses photos du réseau concernant ces deux faux suspects ont été retirées. "Nous craignons que cela puisse vraiment faire du mal à certaines personnes, si la foule désigne quelqu'un à tort et que cela conduit à des représailles ", a déclaré à l'AFP Cindy Cohn, de l'association sur les droits numériques Electronic Frontier Foundation (EFF).

L'agence de presse Reuters a également publié une vidéo en ligne pour appeler à la vigilance quant aux informations non confirmées circulant sur le web : 

Les internautes se concentent sur le suspect en fuite

Depuis que jeudi, le FBI a publié les photos des deux suspects, l'enquête des internautes ne s'est pas arrêtée, elle s'est effectivement rencentrée sur les deux individus, dont l'un a été tué dans la nuit de jeudi à vendredi.

Les internautes s'intéressent par exemple à la casquette blanche portée lundi par le suspect toujours en fuite. Une photo de lui fuyant la scène a également fait son apparition sur un forum de course à pied, raconte le New York Times. A partir de celle-ci, certains internautes tentent de déterminer la taille du suspect. La traque 2.0 se poursuit parallèlement à celle des autorités.