Cet article date de plus de quatorze ans.

Attentats de Bombay: l'accusé plaide coupable

Article rédigé par France2.fr
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min
Bombay pendant les attentats (© France 2)

Le seul survivant du commando islamiste pakistanais qui avait attaqué Bombay en 2008, a plaidé coupable

Il a reconnu pour la première fois sa responsabilité dans les attentats qui avaient fait 166 morts, a rapporté lundi la télévision.

Les aveux de Mohammad Ajmal Kasab, un ressortissant pakistanais de 21 ans, ont été enregistrés, selon un haut responsable de la police indienne cité par Reuters.

En mai dernier, Kasab avait plaidé non coupable des 86 chefs d'inculpation pesant contre lui, dont meurtres et "acte de guerre" contre l'Inde. Il encourt la peine de mort par pendaison s'il est reconnu coupable.

Au cours de l'assaut, Kasab avait été filmé par une caméra de vidéo-surveillance avec un fusil d'assaut AK-47 dans la principale gare de Bombay. Il avait été capturé lors de ces attaques qui avaient visé des hôtels de luxe, une gare et un centre culturel juif de la ville. Les neuf autres assaillants avaient été tués pendant les soixante heures d'affrontements.

Au total, 38 personnes ont été inculpées dans le cadre de cette enquête mais la plupart des accusés sont au Pakistan, selon le gouvernement indien. New Delhi a exigé des autorités d'Islamabad qu'elles prennent des mesures concrètes contre les responsables présumés de ces attentats avant d'envisager la reprise de pourparlers de paix interrompus en novembre.

Les attaques de Bombay ont effectivement provoqué un regain de tensions entre les deux puissances rivales du sous-continent. L'Inde accuse certains organismes pakistanais d'avoir soutenu les assaillants. Islamabad a rejeté ces allégations mais a admis que le raid avait été lancé, et en partie planifié, sur son territoire.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.