La vidéo d'une femme mettant en fuite son agresseur était une campagne virale

On peut voir une Malaisienne de 28 ans qui rentre chez elle lorsqu'un homme tente de la voler. La jeune femme ne se laisse pas faire. La scène, spectaculaire, était en réalité une campagne sur les risques d'agressions en Malaisie.

YOUTUBE

Comme d'autres médias étrangers, francetv info s'est fait piéger. La vidéo d'une Malaisienne de 28 ans qui se fait agresser et qui riposte à coups de genou, était en réalité une mise en scène pour une campagne de sensibilisation face aux risques d'agression en Malaisie. Les acteurs font partie d'un club de combat de Kuala Lumpur, qui publie des photos du tournage sur son profil facebook. La vidéo, devenue virale, a été publiée le 10 novembre sur YouTube.

Une photo du tournage de la fausse agression. 
Une photo du tournage de la fausse agression.  ((THROWDOWN MALAYSIA))

La fausse agression dure moins d'une minute. On peut voir la jeune femme ouvrir son portail électrique et garer sa voiture devant son domicile. Deux hommes en scooter passent alors dans la rue et font demi-tour lorsque la grille se referme. L'un d'eux se faufile et se précipite sur le sac à main de la jeune femme. Germaine Yeap refuse de lâcher prise et se jette sur son agresseur. Des coups de genou, d'abord. Puis elle agrippe l'homme, le fait chuter et le roue de coups de poing. Le complice, matraque télescopique à la main, se précipite pour secourir son comparse. La jeune femme recule et les deux hommes se sauvent, sans demander leur reste.

Germaine Yeap, qui pratique la boxe thaïe, a expliqué à Metro qu'elle avait participé au tournage de ce film pour promouvoir une campagne de sensibilisation face aux risques d'agression en Malaisie.

Une femme se défend lorsqu\'un homme tente de lui voler son sac en Malaisie, pour une vidéo de sensibilisation sur les risques d\'agression en Malaisie.
Une femme se défend lorsqu'un homme tente de lui voler son sac en Malaisie, pour une vidéo de sensibilisation sur les risques d'agression en Malaisie. (YOUTUBE / FRANCETV INFO)