Cet article date de plus de neuf ans.

Vidéo Les manifestations anti-japonaises continuent en Chine

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Francetv info
Article rédigé par
France Télévisions

Les protestations contre la nationalisation par Tokyo d'îles revendiquées par Pékin se conjuguent aux commémorations du début de la guerre sino-japonaise en 1931.

ASIE-PACIFIQUE - Les Chinois sont à nouveau descendus par dizaines de milliers dans les rues, mardi 18 septembre, pour exiger du Japon la restitution des îles Diaoyu/Senkaku. Le choix de la date de cette nouvelle vague de manifestations, autorisée par le pouvoir communiste, était destiné à marquer l'anniversaire de "l'incident de Moukden" qui, le 18 septembre 1931, avait fourni le prétexte à l'invasion de la Mandchourie par le Japon.

Les manifestations se sont donc conjuguées aux commémorations de cet événement. Dans le même temps, Pékin a envoyé plusieurs navires patrouiller pendant quelques heures autour des îles au centre de son conflit actuel avec Tokyo."Nous nous réservons le droit de prendre des mesures supplémentaires", a déclaré le ministre de la Défense chinois, le général Liang Guanglie, à l'issue d'une rencontre avec son homologue américain, Leon Panetta. "Evidemment, une fois dit cela, nous espérons toujours une solution pacifique et négociée", a ajouté Liang Guanglie.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Asie-Pacifique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.