VIDEO. La sonde japonaise Hayabusa-2 part à la rencontre d'un astéroïde

La fusée H-2A a décollé de la base de Tanegashima (Japon), mercredi 3 décembre. Comme pour la mission Rosetta, l'objectif est de mieux comprendre les origines et la formation du système solaire.

REUTERS

La fusée japonaise H-2A a décollé de la base de Tanegashima (Japon), mercredi 3 décembre, pour placer dans l'espace la sonde Hayabusa-2, laquelle a ensuite rendez-vous avec un astéroïde. Les premières images du tir ont été diffusées par l'Agence japonaise d'exploration spatiale (Jaxa). Hayabusa-2 doit ensuite se diriger vers 1999 JU3, un astéroïde primitif à peu près sphérique de moins d'un kilomètre de diamètre. Mais patience, la rencontre n'aura lieu qu'aux environs de la mi-2018.

La sonde Hayabusa-2 lors de sa présentation aux médias, le 31 août 2014 à l\'Agence japonaise d\'exploration spatiale, à Sagamihara (Japon).
La sonde Hayabusa-2 lors de sa présentation aux médias, le 31 août 2014 à l'Agence japonaise d'exploration spatiale, à Sagamihara (Japon). (TSUYOSHI MATSUMOTO / YOMIURI / AFP)

A la recherche des origines du système solaire

L'objectif d'Hayabusa-2 est similaire à celui de Rosetta : collecter des poussières pour en apprendre davantage sur l'origine du système solaire. "Cette mission de recueil de matières primitives a le potentiel pour révolutionner notre compréhension des conditions de formation des planètes", précise l'équipe qui pilote le projet au sein de la Jaxa. "Cela peut en outre nous fournir des informations importantes" pour mieux protéger la planète. Le retour sur Terre est prévu en 2020, si tout va bien.

La fusée japonaise H-2A a décollé de la base de Tanegashima (Japon), mercredi 3 décembre.
La fusée japonaise H-2A a décollé de la base de Tanegashima (Japon), mercredi 3 décembre. (REUTERS)