VIDEO. La nouvelle vague des investisseurs chinois en Europe

L'aéroport de Toulouse-Blagnac vient d'être racheté en partie par un consortium chinois. Une équipe de France 2 fait le point sur ces investisseurs asiatiques, de plus en plus présents sur la scène internationale.

Les investissements étrangers traversent les frontières. Et pour cause, la Chine profite de la conjoncture difficile en Europe. Les investisseurs chinois sont d'ailleurs entrés dans le capital de PSA-Citroën, le fleuron de la voiture française. L'annonce avait fait l'effet d'une bombe, en début d'année.

Les investissements chinois explosent

Pourtant, chaque année, des dizaines d'entreprises sont en partie rachetées par des Chinois. C'est le cas d'un groupe métallurgique, en Normandie. Une aubaine pour l'entreprise."On a du personnel sur le site qui passe de 340-350 à aujourd'hui plus de 400. Donc ça passe par des embauches en CDD, en CDI, mais également des intérimaires", explique un dirigeant. Aujourd'hui, c'est l'aéroport de Toulouse-Blagnac qui passe sous pavillon chinois. Un peu partout dans le monde, les investissements chinois explosent. En Europe, les Chinois se sont également offert le port de Pirée, en Grèce.
Le JT
Les autres sujets du JT
Philippe Varin, ancien patron de PSA Peugeot Citroën, signe un contrat avec Xu Ping, président de Dongfeng Motor Group, à Pékin (Chine), le 28 mars 2014.
Philippe Varin, ancien patron de PSA Peugeot Citroën, signe un contrat avec Xu Ping, président de Dongfeng Motor Group, à Pékin (Chine), le 28 mars 2014. (GOH CHAI HIN / AFP)