VIDEO. La maison au milieu de l'autoroute chinoise a été rasée

La maison plantée au milieu d'une autoroute d'une ville de l'est de la Chine a été rasée samedi. Ses propriétaires ont accepté de partir. 

Francetv info

BIZARRE - C'était ce que les Chinois appellent une "maison clou" : une bâtisse habitée par des personnes qui refusent d'être expropriées et qui se retrouvent perdues dans des immenses chantiers de construction. Vendredi 23 novembre, les images d'une de ces maisons clous avaient fait le tour du monde. La maison, plantée au milieu d'une autoroute d'une ville de l'est de la Chine, a finalement été rasée, samedi 1er décembre. Ses propriétaires ont accepté de partir.

L'obstination de ce couple de sexagénaires chinois à refuser de quitter leur appartement promis à la démolition, les avait amenés à demeurer coûte-que-coûte dans un immeuble partiellement détruit qui se dressait, totalement isolé, au milieu d'une route deux fois deux voies. Situé à Wenling, dans la province orientale du Zhejiang, l'immeuble de cinq étages avait été rongé de tous les côtés par les pelleteuses, sauf au niveau des fondations au-dessus desquelles se trouvait l'appartement de Luo Baogen, 67 ans, et de sa femme de 65 ans.

Le couple a in fine accepté une compensation de 260 000 yuans, soit environ 32 000 euros, rapporte Le Figaro, samedi. La raison de ce revirement n'a pas été précisée. Luo Baogen venait tout juste de finir de payer sa maison. Elle lui avait coûté quelque 600 000 yuans. Plus de 79 000 euros.

La maison, plantée au milieu d\'une autoroute d\'une ville de l\'est de la Chine, a été rasée le 1er décembre 2012.
La maison, plantée au milieu d'une autoroute d'une ville de l'est de la Chine, a été rasée le 1er décembre 2012. (CHINA DAILY / REUTERS)