VIDEO. JO : la Chine met-elle trop de pression sur ses athlètes ?

Après la triche des joueuses de badminton et les larmes d'un haltérophile qui n'avait décroché que la médaille d'argent, certains dénoncent les méthodes des autorités chinoises.

Stéphanie Pérez, Gael Caron / France 2

L'affaire des joueuses de badminton exclues pour tricherie a pris une ampleur nationale. Elles ont dû présenter leurs excuses publiquement à la télévision chinoise. Un peu plus tôt durant ces Jeux, un haltérophile a fondu en larmes après n'avoir décroché "que" la médaille d'argent.

Du coup, la polémique enfle en Chine. Les autorités sont accusées de mettre trop de pression sur les athlètes. Reportage sur place de Stéphanie Pérez et Gaël Caron pour France 2.

L\'haltérophile Wu Jingbiao est en pleurs après n\'avoir décroché \"que\" la médaille d\'argent, le 1er août 2012.
L'haltérophile Wu Jingbiao est en pleurs après n'avoir décroché "que" la médaille d'argent, le 1er août 2012. (CCTV TV CHINOISE)