VIDEO. Aux Philippines, l'armée recherche 150 détenus évadés après l'assaut d'une prison par un commando islamiste

Une centaine d'individus armés liés à des rebelles musulmans a pris d'assaut une prison du sud des Philippines, mercredi, et libéré plus de 150 prisonniers.

REUTERS

Une centaine d'individus armés liés à des rebelles musulmans a pris d'assaut une prison du sud des Philippines, mercredi 4 janvier. Ils ont libéré plus de 150 détenus, dont des islamistes, ont annoncé les autorités, citées par l'agence Reuters.

L'attaque, au cours de laquelle un gardien a été tué, s'est produite dans la ville de Kidapawan, à la prison du district de Cotabato Nord, sur l'île de Mindanao. Sur les 1 511 détenus qui s'y trouvaient, 158 ont réussi à prendre la fuite.

Une guérilla qui dure depuis des décennies

Depuis, deux évadés se sont rendus et six ont été tués, selon le bureau du président. Les autres sont recherchés par l'armée et les forces de sécurité.

Les Philippines catholiques connaissent depuis plusieurs décennies des rébellions musulmanes dans le sud de l'archipel. Le gouvernement a signé en 2014 un accord de paix avec le Front Moro islamique de libération, le plus important groupe rebelle musulman, mais des accrochages sont toujours signalés dans cette région du sud du pays avec des organisations de moindre ampleur.

Un policier armé longe le périmètre de la prison dont se sont enfuis plus de 150 prisonniers, le 4 janvier 2016.
Un policier armé longe le périmètre de la prison dont se sont enfuis plus de 150 prisonniers, le 4 janvier 2016. (FERDINANDH CABRERA / AFP)