Un sauveteur meurt après avoir approvisionné les enfants piégés dans une grotte en Thaïlande

L'homme est mort après avoir livré une réserve d'oxygène aux enfants coincés dans une grotte inondée du nord de la Thaïlande.

Des soldats thaïlandais lors d\'opérations de sauvetage près de la grotte de Tham Luang (Thaïlande), le 5 juillet 2018.
Des soldats thaïlandais lors d'opérations de sauvetage près de la grotte de Tham Luang (Thaïlande), le 5 juillet 2018. (YE AUNG THU / AFP)

Un ancien membre des commandos de marine thaïlandais est mort, vendredi 6 juillet, faute de réserve d'oxygène suffisante, après avoir approvisionné les enfants coincés dans une grotte inondée du nord de la Thaïlande depuis treize jours.

"Après avoir livré une réserve d'oxygène, sur le chemin du retour, il n'avait plus assez d'oxygène lui-même", a annoncé le vice-gouverneur de la province de Chiang Rai. "Il a perdu conscience sur le chemin du retour, son compagnon de plongée a essayé de l'aider et de le ramener", a précisé le chef des commandos de marine, Apakorn Yookongkaew.

Onze heures pour faire l'aller-retour

Ce drame survient alors que les sauveteurs se hâtent d'avancer leurs préparatifs d'évacuation, avant le retour annoncé de la pluie. Ils espèrent pouvoir faire baisser à temps le niveau de l'eau pour que les enfants n'aient pas ou peu de plongée à effectuer.

Pour l'heure, il faut onze heures à un plongeur aguerri pour faire l'aller-retour jusqu'aux enfants : six heures aller, cinq heures retour grâce au courant. Le parcours est long de plusieurs kilomètres dans des boyaux accidentés, avec de difficiles passages sous l'eau.