Cet article date de plus de huit ans.

Un perroquet aide à arrêter un meurtrier présumé en Inde

Les proches de la victime ont commencé à avoir des soupçons en voyant que le volatiles'agitait dans sa cage à chaque fois que le neveu de la victime apparaissait.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un perroquet dans sa cage, à Lisbonne (Portugal), le 9 février 2014.  (PATRICIA DE MELO MOREIRA / AFP)

Le perroquet a vendu la mèche. A Agra, dans le nord de l'Inde, l'un de ces oiseaux connus tant pour leur plumage que pour leur bavardage a permis d'arrêter le meurtrier présumé d'une femme de 55 ans, tuée et délestée de ses bijoux, fin février, a-t-on appris, jeudi 27 février.  

Les proches de la victime ont commencé à avoir des soupçons en voyant que le perroquet s'agitait dans sa cage à chaque fois que le neveu de la victime, prénommé Ashutosh, apparaissait, ou lorsque son nom était cité. La puce à l'oreille, la famille a transmis l'étonnante information à la police, qui a retrouvé les bijoux volés au domicile de l'homme.

"Le neveu, qui portait en outre sur une main la trace d'une morsure du chien de sa tante, a été arrêté et inculpé mardi de meurtre par arme à feu", ont indiqué les autorités locales. Et le responsable de la police d'Agra de reconnaître : "Le perroquet nous a apporté beaucoup d'aide alors que nous partions de zéro." 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Asie-Pacifique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.