Indonésie : la Cour suprême refuse de sauver Serge Atlaoui

Le Français Serge Atlaoui pourrait être fusillé dans les jours qui viennent en Indonésie, son dernier recours vient d'être rejeté par les autorités locales.

France 3

Depuis dix ans, Sabine Atlaoui tente de convaincre les instances juridiques indonésiennes de revenir sur la condamnation à mort de son mari Serge. Alors que ce dernier pourrait être fusillé dans les prochains jours, elle affirme être "déterminée à se battre jusqu'au bout".

La décision de la Cour suprême indonésienne de rejeter l'ultime recours de Serge Atlaoui est un coup de massue pour la famille du condamné, originaire de Metz, où des mouvements de soutien sont toujours organisés.

Le gouvernement français attend un geste

En 2005, Serge Atlaoui est arrêté lors d'une opération antidrogue près de Jakarta. Cet artisan soudeur aurait été engagé pour installer des machines dans une usine, qui s'est avérée être un laboratoire de fabrication d'ecstasy. Face à la drogue, le président indonésien a mis en place une politique très ferme et refuse d'accorder sa grâce au condamné français.

Le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a exprimé sa préoccupation face à cette "menace qui, si elle était mise à exécution, aurait évidemment des conséquences sur les relations entre ce pays et la France".

Le JT
Les autres sujets du JT
Serge Atlaoui (centre) est escorté par des policiers à son arrivée au tribunal de Tangerang (Indonésie), le 11 mars 2015.
Serge Atlaoui (centre) est escorté par des policiers à son arrivée au tribunal de Tangerang (Indonésie), le 11 mars 2015. (TATAN SYUFLANA / AP / SIPA)