Tsunami en Indonésie : la population est livrée à elle-même

Après le séisme et le tsunami en Indonésie, la population cherche par tous les moyens à fuir et à se procurer de la nourriture.

France 2

Lundi 1er octobre en Indonésie, depuis le lever du jour, c'est l'exode. Des milliers de personnes ont décidé de quitter coûte que coûte la région frappée par le tremblement de terre et puis par le tsunami. Ils emportent tout ce qu'ils peuvent et tout ce qui a de la valeur. "Nous ne recevons aucune aide du gouvernement, c'est pour cela que nous partons", témoigne un habitant sur sa moto. Dans une immense cohue, les stations-essence sont prises d'assaut, mais elles sont presque toutes à sec.

Des entrepôts pillés

Parfois, il y a également de nouveaux glissements de terrain qui ralentissent la progression. Les sols sont instables et il y a de nouvelles victimes. À Palu, certains quartiers sont anéantis. Les survivants cherchent ce qu'ils pourraient récupérer, le tsunami a tout emporté. En manque de tout, les gens se ruent sur les supermarchés ou dans des entrepôts de chaînes de distributions, pillés. Pour le moment, aucune distribution officielle de nourriture n'a encore été organisée dans les zones sinistrées.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un centre commercial effondré à Palu, dans le centre de l\'île de Célèbes en Indonésie, après un séisme de magnitude 7,5, le 28 septembre 2018.
Un centre commercial effondré à Palu, dans le centre de l'île de Célèbes en Indonésie, après un séisme de magnitude 7,5, le 28 septembre 2018. (HANDOUT / BNPB / AFP)