Cet article date de plus de six ans.

Séisme au Népal : "J'ai eu beaucoup de chance", raconte une Française gravement blessée

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Séisme au Népal : "J'ai eu beaucoup de chance" raconte une rescapée française
HUGO CLEMENT, RAPHAELLE DUROSELLE et ARNAUD GIDON - FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Marie était en randonnée en montagne au moment du séisme. Blessée, elle est aujourd'hui soignée dans un hôpital de fortune de Katmandou.

Cette Française a frôlé la mort. Marie, 56 ans, faisait une randonnée en montagne, seule, à deux jours de marche de la capitale népalaise au moment du séisme dévastateur du samedi 25 avril. Gravement blessée, cette rescapée est soignée dans un hôpital improvisé dans un hangar de Katmandou en attendant d'être rapatriée en France.

Secourue par des villageois

"Au moment du séisme, j'étais dans un endroit où il y avait des cailloux, quelque chose de très vertical, et immédiatement, tout s'est mis à tomber", raconte-t-elle depuis son lit d'hôpital, devant la caméra de France 2. Marie s'est mise à l'abri derrière un arbre : "Quand j'ai repris connaissance, il y avait un énorme bloc [de pierre] qui aurait pu me tuer juste à côté de moi. J'ai eu beaucoup de chance... Ma jambe est coupée à la cuisse, c'est une plaie ouverte."

Pour ne pas perdre trop de sang, Marie s'est fait elle-même un garrot avec des vêtements qui se trouvaient à portée de sa main, se souvient-elle. Elle a finalement été secourue par des villageois qui l'ont évacuée en brancard. Son rapatriement en France doit avoir lieu mercredi.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Séisme au Népal

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.