Népal : le témoignage d'un rescapé du séisme

Le 25 avril 2015, un séisme de magnitude 7,8 dévastait le pays faisant près de 9 000 morts, 22 000 blessés.

FRANCE 2

Il a perdu sa jambe gauche, mais il a survécu. Rishi Khanal était dans un hôtel quand le séisme qui a frappé le Népal le 25 avril 2015 a commencé. "Quand ça a commencé à trembler, j'ai couru hors de ma chambre et quand j'ai passé la porte, j'ai vu que le toit était déjà tombé et que le sol n'était plus là. Je 'n’avais aucun moyen de descendre, ça a tremblé si fort que je n'ai pu trouver mon chemin et ensuite je suis tombé dans un trou noir. Je ne savais plus où j'étais je criais, je pleurais", explique Rishi Khanal.

Huit heures pour le secourir

Pour Rishi, commence alors une longue attente de quatre jours. Il doit boire son urine pour survivre. "Je pensais que personne ne viendrait me chercher, que je ne sortirais jamais. Il y avait deux ou trois personnes mortes autour de moi et je sentais l'odeur des cadavres. Il faisait noir et avec ma main je pouvais les toucher", poursuit Rishi. Pourtant au même moment, une équipe de huit secouristes français vient de le localiser avec des capteurs sonores. Il faut huit heures pour se frayer un passage et extraire le jeune homme. Une douzaine de miraculés seulement, comme Rishi Khanal ont pu être secourus des décombres.

Le JT
Les autres sujets du JT