Népal : "Il n'y a plus d'espoir de retrouver des survivants"

Une semaine après le séisme qui a frappé le pays, les recherches des survivants ont officiellement cessé vendredi 1er mai. Les précisions de Carol Cuello, en direct du Népal.

France 3

Les recherches pour retrouver les survivants du séisme qui a frappé le Népal samedi 25 avril ont cessé dans la soirée du vendredi 1er mai.
"Huit jours après le séisme,  les bulldozers sont entrés en action. Nous avons pu constater que les gens qui cherchaient dans les décombres n'étaient là que pour retirer les effets personnels. Ce soir, il n'y a plus d'espoir de retrouver des survivants", assure Carol Cuello.

L'Unicef met en garde contre des maladies

"Le bilan est terrible, il s'alourdit chaque jour. Nous en sommes à 6 600 morts, plus de 14 000 blessés. Côté français, quatre morts. Mais cela pourrait s'alourdir également, dans la mesure où le Quai d'Orsay a parlé d'un éboulement qui aurait emporté un groupe de Français", précise le journaliste de France 3.
"De son côté, l'Unicef tire la sonnette d'alarme et met en garde contre des maladies qui pourraient toucher le Népal et plus particulièrement les enfants", conclut l'envoyé spécial au Népal.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des soldats népalais nettoient les débris du temple de Narayan, le 1er mai 2015 à Katmandou (Népal).
Des soldats népalais nettoient les débris du temple de Narayan, le 1er mai 2015 à Katmandou (Népal). (NICOLAS ASFOURI / AFP)