Cet article date de plus de huit ans.

Séisme au Népal : une catastrophe annoncée

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Séisme au Népal : une catastrophe annoncée
Séisme au Népal : une catastrophe annoncée Séisme au Népal : une catastrophe annoncée (FRANCE 3 )
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
France 3

 

Les spécialistes n’ont pas été surpris par le tremblement de terre qui a secoué le Népal. Explications avec France 3. 

Samedi 25 avril, le Népal a été frappé par un violent séisme, conséquence du phénomène de subduction. Le pays est situé à cheval sur la plaque indienne et la plaque asiatique. La première s'enfonce toujours un peu plus sous la deuxième, ce qui provoque des ondes de choc. "C'est la frontière entre ces deux plaques qui constitue une faille tectonique de plusieurs dizaines de kilomètres de longueur, explique Badaoui Rouhban, sismologue, au micro de France 3. C'est cette faille-là qui a cassé hier matin".

"Foyer superficiel"

L'épicentre du séisme de samedi était à 80km à l'ouest de Katmandou, la capitale. Le phénomène a également provoqué des éboulements et avalanches puissantes, jusqu'à l'Everest. Selon Badaoui Rouhban, le fait que le centre se trouvait à une faible profondeur a constitué une circonstance aggravante. "C'est ce qu'on appelle un séisme à foyer superficiel."

Le dernier séisme au Népal remontait à 1934. Les scientifiques tablent sur une fréquence de 75 ans environ.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.