Birmanie : un cocktail Molotov lancé sur la maison d'Aung San Suu Kyi

L'engin n'a provoqué que des légers dégâts matériels.

La dirigante birmane Aung San Suu Kyi, le 1er décembre à Pékin (Chine).
La dirigante birmane Aung San Suu Kyi, le 1er décembre à Pékin (Chine). (FRED DUFOUR / AFP)
avatar
franceinfo avec AFPFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Les dégâts ne sont que matériels, mais le symbole est fort. Un cocktail Molotov a été lancé jeudi 1er février matin dans l'enceinte de la villa d'Aung San Suu Kyi à Rangoun, où elle a vécu des années en résidence surveillée, a annoncé le gouvernement birman.

La dirigante et prix Nobel de la paix ne se trouvait pas à son domicile mais dans la capitale birmane, Naypyidaw, où elle vit la plupart du temps. 

Critiquée pour sa gestion de la crise de Rohingyas

Après avoir été cantonnée à la dissidence pendant près de trente ans dont 15 années en résidence surveillée, Aung San Suu Kyi a pris en avril 2016 la tête du gouvernement birman après un raz-de-marée électoral. Si elle reste une icône dans son pays après bientôt deux années aux commandes, elle est aujourd'hui très décriée sur la scène internationale pour sa gestion de la crise des Rohingyas.

Elle est en effet pointée du doigt pour son peu de compassion affichée pour ces 690 000 musulmans, qui vivaient dans l'ouest du pays et se sont réfugiés au Bangladesh voisin depuis fin août pour fuir une opération de l'armée birmane.