Cet article date de plus de huit ans.

Philippines. Au moins 239 morts après le passage du typhon Bopha

L'ouragan a frappé l'île de Mindanao, au sud de l'archipel.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un jeune garçon sur un radeau de fortune, le 4 décembre2012, à Pantukan, une ville de l'île de Mindanao (Philippines). ( AFP )

ASIE-PACIFIQUE – Le typhon Bopha, le plus puissant de l'année aux Philippines, a fait au moins 239 morts et plusieurs centaines de disparus dans l'extrême sud du pays, selon un nouveau bilan qui risque de s'alourdir. Cette région a été balayée par des vents violents et a été submergée sous des trombes d'eau dans la nuit de mardi à mercredi 5 décembre.

Bopha a touché terre mardi à l'aube par l'est de Mindanao, avec des vents atteignant 210 km/h et de fortes pluies, emportant arbres et habitations, gonflant les cours d'eau et provoquant des glissements de terrain. Le typhon, qui a perdu de sa force dans la nuit, poursuit sa trajectoire en direction de la mer de Chine méridionale.

La 16e tempête de l'année

Un précédent bilan faisait état de 115 morts, mais les autorités avaient prévenu que le coût humain des intempéries s'aggraverait à mesure que les secours dégageaient les accès aux régions isolées du sud de l'archipel philippin.

Les Philippines subissent environ 20 tempêtes ou typhons majeurs chaque année, survenant pour la plupart pendant la saison des pluies entre juin et octobre. Bopha est le 16e cette année.

France 2

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Asie-Pacifique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.