Législatives en Birmanie : le parti d'Aung San Suu Kyi revendique "une victoire écrasante"

Les résultats définitifs ne seront pas connus avant plusieurs jours, mais le parti de l'ancienne dissidente prévoit "de battre [son] record de 390 sièges obtenus en 2015". 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Aung San Suu Kyi à Naypyidaw (Birmanie), le 29 octobre 2020.  (THET AUNG / AFP)

Le Prix Nobel de la paix 1991 reste très populaire en Birmanie. Le parti d'Aung San Suu Kyi, très critiquée à l'étranger pour sa gestion de la crise des musulmans rohingyas, revendique lundi 9 novembre "une victoire écrasante" au lendemain des élections législatives en Birmanie. Ce parti, la Ligue nationale pour la démocratie (LND), est au pouvoir depuis 2015, date des premières élections libres dans ce pays de 53 millions d'habitants depuis la fin de la dictature militaire.

Les résultats définitifs ne seront pas connus avant plusieurs jours, mais "nous prévoyons de battre notre record de 390 sièges obtenus en 2015", a déclaré lundi Myo Nyunt, porte-parole de la Ligue nationale pour la démocratie. 

Malgré l'accélération de la pandémie de Covid-19 dans le pays, des millions d'électeurs se sont rendus dimanche dans les bureaux de vote et des centaines de partisans de la LND ont déjà célébré la victoire, brandissant le drapeau rouge du parti avec son insigne, le paon couleur or.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.