Lang Lang, pianiste virtuose à la croisée des genres

Son nom ne vous est pas inconnu si vous vous intéressez à la musique classique. Le pianiste chinois Lang Lang mélange désormais allègrement les styles, entre classique, jazz et musique populaire.

France 2

Que ce soit avec l'une des idoles, le pianiste de jazz américain Herbie Hancock, ou lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques de Pékin en 2008, Lang Lang semble toujours autant à l'aise. Doté d'une technique fabuleuse, le pianiste chinois a décidé de dépasser le simple cadre de la musique classique pour s'emparer de grands classiques de la musique populaire comme le Rhapsody In Blue de Gershwin.

Hommage vibrant à New York

Sur un disque hommage à la ville de New York, il n'hésite pas non plus à revisiter des tubes comme Empire State Of Mind, à ajouter des beats hip-hop à sa musique, au risque de choquer des puristes auxquels qu'il se garde bien d'écouter pour tracer frénétiquement son chemin dans le monde de la musique, sans se soucier des préjugés. Une envie de toucher tous les publics qui risque de le rendre encore plus célèbre dans les années qui viennent.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le pianiste Lang Lang lors de l\'édition 2013. 
Le pianiste Lang Lang lors de l'édition 2013.  ( MAXPPP)