LA PHOTO. Fête de la Toussaint aux Philippines, pays d'Asie le plus catholique

Les Philippines sont, avec le petit Timor-Oriental, l’un des deux seuls pays majoritairement chrétiens d’Asie. Avec 85% de catholiques et une pratique religieuse élevée, les prêtres sont pourtant peu nombreux. A la Toussaint, les cimetières sont pris d'assaut par les familles qui ne viennent pas déposer des chrysanthèmes comme en France, mais s'amuser, faire un bon repas ou même du karaoké.

Un jeune homme est allongé sur une pierre tombale, rendant hommage à un proche disparu. La scène se passe quelques jours avant la Toussaint 2016, la plupart des Philippins ayant droit à plusieurs journées chômées avant et après le 1er novembre pour se rendre dans les cimetières, y nettoyer les tombes, les fleurir et même y passer la nuit. Le jour J, dès l\'aube, les familles s\'installent autour des sépultures, allument des bougies, fument, jouent aux cartes, dansent ou chantent pour honorer les âmes des défunts.
Un jeune homme est allongé sur une pierre tombale, rendant hommage à un proche disparu. La scène se passe quelques jours avant la Toussaint 2016, la plupart des Philippins ayant droit à plusieurs journées chômées avant et après le 1er novembre pour se rendre dans les cimetières, y nettoyer les tombes, les fleurir et même y passer la nuit. Le jour J, dès l'aube, les familles s'installent autour des sépultures, allument des bougies, fument, jouent aux cartes, dansent ou chantent pour honorer les âmes des défunts. (Bullit Marquez/AP/SIPA)
Au cimetière de Makati, à l'est de Manille. Un jeune homme est allongé sur une pierre tombale, rendant hommage à un proche disparu. La scène se passe quelques jours avant la Toussaint 2016, la plupart des Philippins ayant droit à plusieurs journées chômées avant et après le 1er novembre pour se rendre dans les cimetières, y nettoyer les tombes, les fleurir et même y passer la nuit. Le jour J, dès l'aube, les familles s'installent autour des sépultures, allument des bougies, fument, jouent aux cartes, dansent ou chantent pour honorer les âmes des défunts.