La Nouvelle-Zélande est "indéniablement" raciste, selon sa Première ministre

Jacinda Ardern a néanmoins expliqué qu'elle était fière des efforts néo-zélandais pour lutter contre le racisme envers les Maoris.

La Première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern lors d\'une conférence de presse à Auckland, le 22 mars 2018.
La Première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern lors d'une conférence de presse à Auckland, le 22 mars 2018. (ANDY WHARTON / AFP)

La Première ministre néo-zélandaise a admis, mercredi 11 avril, que son pays était "indéniablement" raciste. Jacinda Ardern réagissait à des propos du cinéaste maori Taika Waititi, qui avait déclaré une semaine plus tôt : "Je pense que la Nouvelle-Zélande est le meilleur endroit au monde, mais c'est un endroit raciste." "Il y a des gens qui refusent d'emblée de prononcer correctement les noms maoris. Ils ont un comportement discriminatoire à l'égard des Polynésiens", avait ajouté le réalisateur de Thor : Ragnarok, en disant avoir lui même été victime de propos racistes.

Des lieux contenant le mot "nègre" rebaptisés

Ces commentaires ont suscité un vif débat en Nouvelle-Zélande, certains soutenant le réalisateur quand d'autres affirmaient qu'il exagérait un problème bien plus grave dans d'autres pays. "Je pense qu'on aurait du mal à trouver un pays où le racisme n'existe pas, a déclaré Jacinda Ardern à la chaîne TV3. La Nouvelle-Zélande fait-elle partie de ces pays ? Indéniablement. Le racisme est-il présent dans la plupart des pays? Indéniablement. Peut-on mieux faire? Oui."

"Je suis vraiment fière des efforts que l'on réalise tous les jours pour mieux faire", a toutefois ajouté la Première ministre. Fin 2016, la Nouvelle-Zélande avait annoncé qu'elle allait rayer de la carte des noms de lieux contenant le terme "nègre". Trois localités de l'Ile du Sud avaient ainsi être rebaptisées à l'aide de termes empruntés au langage maori. Nigger Stream était devenu Pukio Stream, Niggerhead avait été transformé en Tawhai Hill et Nigger Hill en Kanuka Hills.