La Chine, nouvel eldorado pour les producteurs de lait ?

La filière du lait en France relève la tête grâce notamment aux exportations en Chine. Les explications de France 3.

France 3

Après plusieurs mois de construction, l'une des laiteries les plus modernes d'Europe a vu le jour à Méautis (Normandie). Un investissement de 116 millions d'euros financé par les Maîtres Laitiers du Cotentin et la banque européenne d'investissement. Un projet rendu possible par le développement du marché chinois. La coopérative normande va produire ici chaque année 150 millions de litres de lait infantile, destiné aux enfants chinois. Une opportunité, au moment où la consommation stagne dans les pays développés.

Des investissements chinois

Avec la fin des quotas laitiers, la course à la production a entrainé une baisse des prix. Résultat : les entreprises françaises se tournent vers le marché chinois. À Carhaix (Finistère), c'est même un groupe chinois qui a investi. "En nous implantant en France, nous sommes sûrs de trouver suffisamment de lait et d'une qualité irréprochable pour garantir la sécurité des enfants", explique Xisen Mu, directeur de la production Synutra International. Ces investissements dans le grand ouest de la France vont amener une bouffée d'oxygène aux producteurs laitiers.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le prix des briques de lait \"La Marque du consommateur\" est décidé par les clients.
Le prix des briques de lait "La Marque du consommateur" est décidé par les clients. (LOIC VENANCE / AFP)