Cet article date de plus de cinq ans.

La Chine entre dans l'industrie nucléaire française

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
La Chine entre dans l'industrie nucléaire française
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

L'un des principaux acteurs du marché nucléaire chinois devrait entrer dans le capital d'Areva.

Le vice-Premier ministre chinois était à l'Elysée aujourd'hui dans le cadre des négociations visant à faire entrer une entreprise chinoise au capital d'Areva. Un bouleversement majeur dans un secteur en difficulté et qui doit passer par une restructuration qui pourra, selon l'Etat, difficilement se faire sans investissements venant de l'étranger.

De lourdes pertes depuis deux ans

Après 7 milliards d'euros de pertes en deux ans, Areva verra 1 milliard d'euros provenir d'investisseurs internationaux, dont les Chinois. Une nouvelle qui ne fait pas que des heureux, certains craignant, comme le député Les Républicains Henri Guaino, que "l'entrée des Chinois dans un domaine aussi stratégique, aussi lié à notre indépendance, c'est vraiment le signe, une fois de plus, d'un grand renoncement". L'Etat espère cependant par la même occasion s'ouvrir en partie le marché chinois.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.