Indonésie : au moins 18 personnes sont mortes lors d'un affrontement dans une boîte de nuit qui a pris feu

Une victime a été poignardée et 17 autres sont décédées dans l'incendie d'une discothèque appelée "Double O" dans la ville de Sorong.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le club "Double O" en feu à Sorong en Indonésie, le 25 janvier 2022. (YANTI / AFP)

Au moins 18 personnes ont été tuées à la suite d'affrontements entre deux groupes, dans la soirée du lundi 24 janvier, dans une boîte de nuit qui a pris feu à Sorong, une ville de Papouasie occidentale en Indonésie. Selon la police, une victime a été poignardée et 17 autres sont mortes dans l'incendie de la boîte de nuit "Double O" qui a éclaté pendant les violences.

La police cherchait mardi la cause de l'incendie qui a dévasté le vaste bâtiment, désormais noirci par le feu et à côté duquel gisent des voitures calcinées. "Le club a brûlé à partir du premier étage. Nous avons essayé d'évacuer autant de personnes que possible, mais après que les pompiers ont éteint le feu ce matin, nous y avons trouvé des corps", a déclaré le chef de la police locale dans un communiqué.

La Papouasie occidentale connaît depuis longtemps une insurrection de basse intensité, mais la police a assuré que les deux groupes ethniques impliqués dans les affrontements n'étaient pas des Papous. Des policiers ont été déployés dans la ville pour prévenir d'autres affrontements, a constaté un journaliste de l'AFP.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Asie-Pacifique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.