Incendies en Australie : de fortes tempêtes secouent l'est du pays encore en proie aux flammes

Dans le nord, de violents orages ont éclaté au-dessus de l'Etat du Queensland, entraînant des inondations soudaines et des fermetures de routes.

Deux passants sous la pluie à Sydney, le 17 janvier 2020.
Deux passants sous la pluie à Sydney, le 17 janvier 2020. (STRINGER / X80002 / AFP)

Des tempêtes ont balayé, samedi 18 janvier, certaines zones de la côte Est de l'Australie, ravagée depuis septembre dernier par des feux de forêt, provoquant des inondations et la fermeture d'axes routiers, mais une centaine d'incendies étaient toujours actifs à travers le pays où la sécheresse prédomine. Les Etats de Victoria, de Nouvelle-Galles du Sud et du Queensland, les plus touchés par les flammes, font désormais face à des pluies battantes qui ont provoqué des inondations, des coupures de courant et la fermeture par précaution de certains axes routiers majeurs.

Dans le Nord, de violents orages ont éclaté au-dessus de l'Etat du Queensland, entraînant des inondations soudaines et des fermetures de routes. Aucune victime n'a été enregistrée et aucun dégât important n'a été rapporté pour le moment, alors que les autorités du Queensland ont prévenu que les précipitations, les plus importantes depuis plusieurs mois, devraient se poursuivre au fil du week-end. De nombreux parcs et attractions touristiques ont été fermés. Après une longue période de sécheresse et de températures exceptionnelles, ce sont les plus fortes précipitations depuis près de dix ans.

Le département des pompiers de Nouvelle-Galles du Sud a dit se réjouir de l'arrivée de la pluie, qui contribuera selon lui à contenir les 75 incendies actifs dans l'Etat, tout en indiquant que certaines zones n'avaient pas bénéficié de ce répit météorologique. Les feux de forêt qui ravagent le pays ont jusqu'à présent fait 29 morts, détruit plus de 2 500 habitations et brûlé des millions d'hectares.