Thaïlande : la course contre la montre

L'extraction des adolescents coincés depuis le 23 juin dans une grotte se poursuit en Thaïlande. Certains adolescents, extraits de la grotte par des sauveteurs, ont été pris en charge à l'hôpital. En duplex à proximité de l'hôpital, notre journaliste Nicolas Bertrand fait un point sur la situation.

France 3

Les premiers adolescents, coincés dans une grotte par la montée des eaux depuis le 23 juin dernier en Thaïlande, ont pu être sauvés et transportés dans un hôpital. Mais parmi ce groupe de footballeur, il reste encore quatre garçons et le seul adulte du groupe, leur entraîneur de football. "Les quatre garçons restants et leur entraîneur vont passer leur 17e nuit dans des conditions épouvantables. Ils ont pu être ravitaillés en eau et en nourriture mais ils sont extrêmement affaiblis", indique Nicolas Bertrand, notre journaliste présent sur place.

Il reste encore cinq personnes dans la grotte

Les sauveteurs doivent faire au plus vite pour venir en aide aux cinq dernières personnes prisonnières de la grotte. "Il faut pouvoir les sortir de là le plus vite possible. Les secouristes doivent se battre contre deux éléments. L'eau et le manque d'oxygène", précise notre journaliste. Les secouristes entameront mardi 10 juillet leur troisième journée de sauvetage.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une ambulance quitte la zone de la grotte de Tham Luang, dans le nord de la Thaïlande, dimanche 8 juillet 2018, jour du déclenchement de l\'opération de sauvetage des adolescents et de leur entraîneur de football, coincés dans la cavité partiellement inondée depuis le 23 juin.
Une ambulance quitte la zone de la grotte de Tham Luang, dans le nord de la Thaïlande, dimanche 8 juillet 2018, jour du déclenchement de l'opération de sauvetage des adolescents et de leur entraîneur de football, coincés dans la cavité partiellement inondée depuis le 23 juin. (LILLIAN SUWANRUMPHA / AFP)