Disparition de Nora Quoirin en Malaisie : le corps retrouvé est bien celui de l’adolescente franco-irlandaise

Un hélicoptère a transporté le corps dans un hôpital, où les parents de la jeune fille de 15 ans ont été conduits pour qu'ils puissent l'identifier.

Des policiers menant des recherches, le 13 août 2019, dans la région de Seremban, en Malaisie, où la jeune Nora Quoirin a disparu. 
Des policiers menant des recherches, le 13 août 2019, dans la région de Seremban, en Malaisie, où la jeune Nora Quoirin a disparu.  (MOHD RASFAN / AFP)

Nora Quoirin avait disparu dans la nuit du 3 au 4 août, lors d'un séjour en Malaisie avec sa famille. Son corps a été retrouvé mardi 13 août, dénudé, au fond d'un ravin dans la jungle, après dix jours d'intenses recherches ayant mobilisé des centaines de personnes.

"On a retrouvé le corps mais on ne connaît pas encore les conditions [dans lesquelles elle a été retrouvée]", a indiqué son grand-père à France 3. Lors d'une conférence de presse, Mazlan Mansor, le chef adjoint de la police malaisienne, a précisé que le "cadavre a été découvert dans un petit ruisseau au fond d'un ravin à environ 2,5 km du complexe hôtelier" où Nora Quoirin avait disparu. Un hélicoptère a transporté le corps dans un hôpital, où les parents de l'adolescente de 15 ans ont été conduits pour qu'ils puissent l'identifier.

Mazlan Manso a indiqué que la police continuait de traiter ce dossier comme une affaire de disparition, alors que les proches de la jeune fille ont évoqué ces derniers jours l'hypothèse d'un enlèvement.

Des vacances en famille

Mardi matin, un groupe de volontaires participant aux recherches a découvert le corps, après une information transmise par un habitant aux autorités. Plus de 350 personnes avaient été mobilisées pour participer aux recherches dans la jungle voisine de Dusun Resort, avec le soutien d'hélicoptères, de drones, de chiens et de plongeurs.

L'adolescente, souffrant d'un léger handicap mental, a disparu dans la nuit du 3 au 4 août. Elle venait d'arriver pour des vacances dans la station touristique de Dusun Resort, à Seremban, avec sa famille vivant à Londres. 

Ses proches pensaient qu'elle avait été enlevée et avaient déclaré à l'AFP qu'elle n'était "absolument pas" habituée à fuguer. Lundi, lors d'une conférence de presse, ils avaient promis 50 000 ringgits (10 600 euros) pour toute information permettant de retrouver l'adolescente.