Thaïlande : le retour de la mangrove pour empêcher la montée des eaux

Un temple bouddhiste est menacé d’être rayé de la carte thaïlandaise à cause de la montée des eaux. La Thaïlande fait face à un réel problème d’érosion de son littoral, et les espoirs de sa population reposent sur la plantation de palétuviers.

France 2
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Un village thaïlandais, symbole de la montée du niveau de la mer, a déjà été rayé de la carte il y a quelques années à cause de l’érosion toujours plus rapide du littoral. Cette fois, c’est son temple qui est menacé, mais les moines refusent de partir. Leurs espoirs reposent sur les plantations de mangroves. "Les mangroves poussent dans les eaux salées, et si on en plante beaucoup, ça limite l’effet des vagues et des marées, et pour l’instant ça fonctionne", raconte le chef du temple.

La Thaïlande condamnée par ses élevages de crevettes

Environ 700 kilomètres du littoral thaïlandais sont menacés par l’érosion, soit un quart des côtes du pays. En plantant à nouveau cette barrière végétale naturelle, les communautés locales refont ce qu’elles ont défait en remplaçant les forêts de palétuvier par des élevages de crevettes dans le passé. Mais reconstituer une forêt de mangrove est une tâche titanesque.

Le JT
Les autres sujets du JT
(France 2)