Crise en Chine : les Bourses toujours en baisse

Aujourd'hui les places mondiales ont repris leurs esprits, mais là-bas les marchés ont continué à plonger.

France 2

Les journées se suivent et se ressemblent à la Bourse de Shanghai à nouveau marquée par une baisse de 7,63% ce mardi 25 août. À peine mieux que le krach d'hier.
Une situation qui ne redonne pas le moral aux boursicoteurs chinois. Ils sont entre 120 et 130 millions dans le pays. "Je n'ai pas dormi, c'est tous les bénéfices d'une année qui sont partis en fumée", explique l'un d'eux.

L'inquiétude grandit

Les entreprises chinoises commencent à s'inquiéter sérieusement du ralentissement de l'économie. France 2 est allée dans une société qui fabrique des bougies pour Noël pour les pays occidentaux. Elle est de moins en moins compétitive. "En 2010, notre chiffre d'affaires était de 18 millions d'euros. Aujourd'hui, c'est la moitié", avoue Schenchun Ping, directrice de la production de la société "Neeo".

Les sociétés étrangères qui exportent vers la Chine comme les grandes marques de luxe se demandent si le miroir aux alouettes chinois n'est pas en train de s'évaporer. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Un actionnaire surveille l\'évolution des cours, le 25 août 2015, à Kuala Lumpur (Malaisie).
Un actionnaire surveille l'évolution des cours, le 25 août 2015, à Kuala Lumpur (Malaisie). (OLIVIA HARRIS / REUTERS)