Corée du Sud : sept personnes meurent dans des inondations, après des pluies torrentielles à Séoul

Ces pluies sont les plus fortes tombées en Corée du Sud depuis 80 ans, selon l'agence de presse Yonhap.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des personnes marchent dans les rues inondées du quartier de Gangnam, à Séoul (Corée du Sud), le 8 août 2022. (YONHAP / AFP)

Sept personnes sont mortes et sept sont portées disparues après des inondations records à Séoul, ont annoncé les autorités locales mardi 8 août. Les pluies torrentielles qui ont commencé lundi sont les plus fortes tombées en Corée du Sud depuis 80 ans, selon l'agence de presse Yonhap. Elles ont inondé des stations de métro et plusieurs routes de la capitale, des images partagées sur les réseaux sociaux montrant des personnes avec de l'eau jusqu'à la taille et des voitures à moitié submergées dans le quartier chic de Gangnam.

Le président coréen Yoon Suk-yeol a ordonné aux responsables gouvernementaux d'évacuer les résidents des zones à risque et a encouragé les entreprises à permettre à leurs employés d'avoir des horaires de travail flexibles mardi matin. "Rien n'est plus précieux que la vie et la sécurité. Le gouvernement va gérer minutieusement la situation de fortes pluies", a-t-il écrit sur son compte Facebook.

La vie quotidienne en Corée du Sud était toujours fortement perturbée mardi, avec de nombreuses routes et tunnels fermés pour des raisons de sécurité, a rapporté Yonhap. L'Administration météorologique coréenne (KMA) a appelé à "faire attention aux fortes pluies, aux rafales, ainsi qu'au tonnerre et aux éclairs dans la région centrale" dans les prochains suivants. Jusqu'à 300 millimètres de pluie supplémentaires sont prévus pour la région centrale, y compris Séoul, jusqu'à jeudi.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Asie-Pacifique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.