Cet article date de plus de cinq ans.

Cambodge : un éléphant meurt de fatigue en transportant des touristes

L'animal, qui travaillait sur le site archéologique d'Angkor, est mort d'une crise cardiaque, selon ses propriétaires.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des touristes sur le dos d'un éléphant sur le site d'Angkor, au Cambodge.  (FREDRIK VON ERICHSEN / DPA)

Elle s'appelait Sambo. Une femelle éléphant est morte, vendredi 22 avril, dans la cité archéologique d'Angkor, au Cambodge, raconte le Phnom Penh Post (en anglais). L'animal, qui transportait des touristes sur le site, est mort d'une "crise cardiaque, due aux températures élevées", explique The Angkor Elephant Company, l'entreprise qui gère les promenades à dos d'éléphant dans les temples.

Une pétition contre les promenades à dos d'éléphant

Des photos montrant l'animal gisant au sol ont suscité une vive émotion sur les réseaux sociaux. 

Un responsable d'une ONG de défense des éléphants au Cambodge appelle, dans un article du Daily Mail (en anglais), à une plus grande "régulation" de l'utilisation des pachydermes dans le tourisme. Une pétition a aussi été lancée sur le site spécialisé Change.org pour demander l'arrêt des promenades à dos d'éléphant sur le site d'Angkor. Elle a récolté plus de 15 000 signatures en trois jours. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Asie-Pacifique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.