VIDEO. Malaysia Airlines : les signaux détectés étaient ceux d'un navire de recherche, selon la Navy

Début avril, une sonde hydrophone avait détecté des sons émettant à des fréquences proches des balises de boîtes noires. Selon l'Australie, il pourrait s'agir d'une erreur. 

HUGO CLEMENT et ARNAUD COMTE - FRANCE 2

L'enquête sur la disparition du Boeing 777 de la Malaysia Airlines, survenue le 8 mars, piétine. Aucun débris de l'appareil, qui transportait 239 personnes, n'a été retrouvé, malgré des recherches intensives dans l'océan Indien, au large des côtes occidentales de l'Australie.

Les enquêteurs australiens pensent que les sons détectés en avril dans le sud de l'océan Indien ne proviennent pas des boîtes noires du Boeing 777, disparu après son décollage de Kuala Lumpur à destination de Pékin. Ils ont donc décidé, ce jeudi 29 mai, d'arrêter les recherches dans la zone de 850 km2 où les signaux avaient été détectés.

Début avril, une sonde hydrophone avait détecté des sons émettant à des fréquences proches des balises de boîtes noires. Ces détections dans la zone du crash présumée avaient été jugées "très encourageantes".

Mais jeudi 29 mai, le vice-directeur des instruments maritimes au sein de la Navy américaine, Michael Dean, a attribué ces signaux acoustiques... au bateau tractant la sonde ou aux "systèmes électroniques de la sonde".

Le vaisseau australien Ocean Shield près de Perth, en Australie, qui a participé aux recherches de débris de l\'avion disparu de la Malaysia Airlines, le 5 mai 2014.
Le vaisseau australien Ocean Shield près de Perth, en Australie, qui a participé aux recherches de débris de l'avion disparu de la Malaysia Airlines, le 5 mai 2014. (GREG WOOD / AFP)