VIDEO. Boeing disparu : "Nous voulons savoir où se trouve l'avion", clament les familles des passagers

Des membres des familles chinoises des disparus du vol MH370 ont fait irruption mercredi dans la salle de presse de Kuala-Lumpur (Malaisie). Elles ont invectivé les autorités malaisiennes.

REUETERS ET APTN

Le ministre des Transports malaisien, qui supervise l'enquête sur la disparition du vol MH370 de Malaysia Airlines, a fait face, lors de sa conférence de presse à Kuala Lumpur, aux familles chinoises des passagers, qui espèrent avoir des informations. Des femmes désespérées et en colère ont fait irruption dans la salle pour invectiver les autorités malaisiennes. "Je veux que vous m'aidiez à retrouver mon enfant ! Je veux voir mon enfant ! Ça fait déjà douze jours que nous sommes là et personne au gouvernement ne s’intéresse à nous ! Nous ne savons pas jusqu'à quand nous attendrons !"

"Mon amour ! Je ne sais pas où se trouve mon amour !"

Une femme, qui s'inquiète pour son fils, crie sa détresse, entourée de journalistes : "Mon amour ! Je ne sais pas où se trouve mon amour !" La Chine fustige la Malaisie pour son manque de transparence après la disparition du vol MH370. Le Premier ministre chinois, Li Keqiang, a sèchement demandé lundi à son homologue malaisien de fournir des informations avec "ponctualité, précision et exhaustivité" sur le Boeing de Malaysia Airlines disparu il y a dix jours, avec à son bord 239 personnes, dont 153 Chinois.

Des Chinoises en colère ont fait irruption le 19 mars 2014 dans la salle de presse, à Kuala Lumpur (Malaisie).
Des Chinoises en colère ont fait irruption le 19 mars 2014 dans la salle de presse, à Kuala Lumpur (Malaisie). (MOHD RASFAN / AFP)