En colère, les familles des victimes du MH370 exigent des réponses

Les familles et les proches des disparus du vol MH370 sont ébranlés par les récentes découvertes. Leur colère est palpable.

FRANCE 2

239 personnes sont mortes lors de la disparition du vol MH370 le 8 mars 2014. La plupart des victimes étaient chinoises. La découverte du flaperon à La Réunion, la semaine dernière, a ravivé la douleur de leurs familles. Et celles-ci sont excédées par la communication hasardeuse de ces dernières heures. Ce jeudi 6 août, les autorités malaisiennes affirment que de nouveaux débris ont été retrouvés, ce que la France ne confirme pas.

Même la découverte du flaperon irrite les proches des victimes. "Qu'est-ce qu'un petit débris comme ça par rapport à un avion de 230 tonnes ? Pourquoi essayent-ils de nous tromper ? Pourquoi font-ils ça ? Pour nous faire accepter une compensation financière ? Nous n'accepterons pas", clame une femme au micro de France 2.

"On nous ment"

Un homme renchérit : "La prochaine étape, c'est d'aller à La Réunion avec l'aide du gouvernement malaisien et de Malaysia Airlines. Nous irons sur place pour vérifier par nous-mêmes. On ne croit pas à ce qu'ils nous disent. On nous ment".

Certains espèrent tout de même que ce revirement conduira tôt ou tard à l'épave de l'avion. Mais tous attendent des réponses, 17 mois après le drame.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une proche d\'un disparu du vol MH370 à Pékin (Chine), le 24 mars 2014.
Une proche d'un disparu du vol MH370 à Pékin (Chine), le 24 mars 2014. (EYEPRESS NEWS)