Birmanie : premières élections libres depuis 25 ans, Aung San Suu Kyi favorite

Des élections historiques se déroulent ce dimanche 8 novembre en Birmanie. Élections à l'issue desquelles, Aung San Suu Kyi pourrait accéder au pouvoir.

FRANCE 3

Les Birmans l'appellent leur mère et ils se bousculent pour la voir voter, car aujourd'hui, leur mère et avec elle tout le pays votent librement pour la première fois depuis 25 ans. "Tout ira bien si notre mère gagne. L'éducation, la santé, l'économie, tout", affirme une habitante au micro de France 3.

Vers une avancée de la démocratie ?

Aung San Suu Kyi a 70 ans, le combat de toute une vie, car son parti la Ligue nationale pour la démocratie a déjà gagné les élections en 1990. Mais la junte militaire avait alors étouffé ce vote et placé la Dame de Rangoun en résidence surveillée. Aujourd'hui, la transition démarrée en 2011 aboutit à des élections librement organisées, mais la mère demeure inquiète. Les militaires ont dit qu'ils respecteraient le vote, mais dans les campagnes leurs milices font peur aux électeurs.

Même si son parti l'emporte, Aung San Suu Kyi ne pourra être la présidente de la Birmanie, car elle a eu des enfants d'un Anglais. Par ailleurs, un quart des sièges au parlement demeure réservé à l'armée et des milliers de musulmans discriminés, les Rohingya, n'ont pas pu voter. Pourtant une victoire du parti d'Aung San Suu Kyi ferait considérablement avancer la démocratie dans cette région de l'Asie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Aung San Suu Kyi au congrès du parti d\'opposition qu\'elle dirige, à Rangoon en Birmanie, le 9 mars 2013. 
Aung San Suu Kyi au congrès du parti d'opposition qu'elle dirige, à Rangoon en Birmanie, le 9 mars 2013.  (GEMUNU AMARASINGHE / SIPA )