Cet article date de plus de trois ans.

Birmanie : des milliers de personnes obligées de fuir après la rupture d'un barrage

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Birmanie : des milliers de personnes obligées de fuir après la rupture d'un barrage
Article rédigé par
France Télévisions

En Birmanie, plus de 60 000 personnes ont été évacuées après la rupture d'un barrage dans la région de Bago, au nord-est de Rangoun. Les images de la catastrophe, qui n'a par miracle fait aucune victime, sont impressionnantes.

Des pluies torrentielles, et un barrage qui cède sous la pression de l'eau. En Birmanie, la rupture de cet édifice situé à Swar, dans la région de Bago, a inondé les plaines et de nombreux villages alentour. La route principale du pays est coupée et un pont reliant la capitale, Ragoun, s'est partiellement effondré. Des milliers de personnes se retrouvent donc piégées.

14 000 foyers touchés

Plus de 14 000 foyers ont été touchés par cette catastrophe alors les secours s'organisent. Près de 13 000 personnes ont déjà trouvé refuge dans des camps mis en place par le gouvernement pour répondre à la situation. Des inondations impressionnantes qui n'ont heureusement pas fait de victime. Il y a quelques semaines, d'importantes précipitations avaient déjà forcé près de 150 000 personnes à fuir leur foyer.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.